04/03/2010

Amiens (F), la Somme et les hortillonages

 

Le terme Hortillonnage dérive du nom Hortillon, terme picard usité dès le XVème siècle et issu du bas latin hortellus, « petit jardin », diminutif du latin classique hortus, « jardin ». Il désigne en Picardie des marais entrecoupés de canaux, où l'on pratique la culture maraîchère.

Les hortillonnages d'Amiens sont un espace de 300 hectares d'anciens marais situé à l'est d'Amiens, comblés (probablement à l'époque gallo-romaine) pour créer des champs utilisables pour la culture maraîchère.

Cette activité est en fort déclin depuis les années 1950. Il ne reste plus aujourd'hui qu'une dizaine de maraîchers qui exploitent 25 hectares, le reste des hortillonnages s'étant progressivement transformé en terrains de loisirs et de résidences secondaires, ainsi qu'en friches qui sont occupées par de nombreuses espèces sauvages qui y nichent, s'y reproduisent ou s'y nourrissent : c'est un espace d'une grande richesse écologique.

Outre leur fonction écologique et agricole, les hortillonnages représentent le second pôle touristique d'Amiens avec 100 000 visiteurs par an environ.

Les hortillonnages sont formés d'une multitude d'iles alluvionnaires entourées de 65 kilomètres de voies d'eau, fossés et « rieux » (nom des canaux des hortillonnages en picard) alimentés par les eaux de la Somme, avec de nombreux étangs.

Il est possible de visiter les hortillonnages en barque à cornet du 1er avril au 31 octobre de 14 h 00 à 17 h 00 ou de se promener sur certains chemins de halage.

source: Wikipédia


 


_PAY6554-amiens-jacques-robert

 


_PAY6457-amiens-jacques-robert


_PAY6483-amiens-jacques-robert


_PAY6478-amiens-jacques-robert


_PAY6558-amiens-jacques-robert


_PAY6545-amiens-jacques-robert


_PAY6546-amiens-jacques-robert