08/03/2010

Amiens, la Picarde, au gré de mes envies.

Pour voir l'ensemble du reportage sur Amiens (ceci est le dernier ou premier volet), cliquez sur le lien ci dessous ou à gauche de votre écran sur le reportage "F - Amiens"

http://vuesdunord.skynetblogs.be/category/1851137/1/F+-+Amiens


_PAY6642-amiens-jacques-robert


_PAY6411-amiens-jacques-robert


_PAY6467-amiens-jacques-robert


_PAY6488-amiens-jacques-robert


_PAY6517-amiens-jacques-robert


_PAY6504-amiens-jacques-robert


_PAY6675-amiens-jacques-robert


_PAY6663-amiens-jacques-robert


_PAY6674-amiens-jacques-robert

 

06/03/2010

Amiens, le cimetière de la Madeleine

 

On se croirait dans un parc romantique ! Et je le dis avec le plus grand respect pour ce lieu: le cimetière de la Madeleine, à Amiens (France, Picardie). Ce cimetière de 18 hectares est en effet comme un grand parc ! Le cimetière est ancien et comportent de nombreuses tombes d'illustres familles de la région.

Le plus illustre personnage inhumé ici est sans conteste Jules VERNE. De nombreuses personnes viennent se recueillir sur sa tombe.

Ce n'était pas le cas le jour de mon passage, il neigeait mais cela renforçait le caractère romantique du lieu.


_PAY6685-amiens-jacques-robert


_PAY6687-amiens-jacques-robert


_PAY6690-amiens-jacques-robert


_PAY6697-amiens-jacques-robert


_PAY6698-amiens-jacques-robert


_PAY6700-amiens-jacques-robert


_PAY6704-amiens-jacques-robert


_PAY6711-amiens-jacques-robert


_PAY6714-amiens-jacques-robert


_PAY6720-amiens-jacques-robert

04/03/2010

Amiens (F), la Somme et les hortillonages

 

Le terme Hortillonnage dérive du nom Hortillon, terme picard usité dès le XVème siècle et issu du bas latin hortellus, « petit jardin », diminutif du latin classique hortus, « jardin ». Il désigne en Picardie des marais entrecoupés de canaux, où l'on pratique la culture maraîchère.

Les hortillonnages d'Amiens sont un espace de 300 hectares d'anciens marais situé à l'est d'Amiens, comblés (probablement à l'époque gallo-romaine) pour créer des champs utilisables pour la culture maraîchère.

Cette activité est en fort déclin depuis les années 1950. Il ne reste plus aujourd'hui qu'une dizaine de maraîchers qui exploitent 25 hectares, le reste des hortillonnages s'étant progressivement transformé en terrains de loisirs et de résidences secondaires, ainsi qu'en friches qui sont occupées par de nombreuses espèces sauvages qui y nichent, s'y reproduisent ou s'y nourrissent : c'est un espace d'une grande richesse écologique.

Outre leur fonction écologique et agricole, les hortillonnages représentent le second pôle touristique d'Amiens avec 100 000 visiteurs par an environ.

Les hortillonnages sont formés d'une multitude d'iles alluvionnaires entourées de 65 kilomètres de voies d'eau, fossés et « rieux » (nom des canaux des hortillonnages en picard) alimentés par les eaux de la Somme, avec de nombreux étangs.

Il est possible de visiter les hortillonnages en barque à cornet du 1er avril au 31 octobre de 14 h 00 à 17 h 00 ou de se promener sur certains chemins de halage.

source: Wikipédia


 


_PAY6554-amiens-jacques-robert

 


_PAY6457-amiens-jacques-robert


_PAY6483-amiens-jacques-robert


_PAY6478-amiens-jacques-robert


_PAY6558-amiens-jacques-robert


_PAY6545-amiens-jacques-robert


_PAY6546-amiens-jacques-robert

02/03/2010

La cathédrale d'Amiens, sculptures de la clôture.

La cathédrale Notre-Dame d'Amiens est la plus vaste de France par ses volumes intérieurs (200.000 m3). Avec les cathédrales de Chartres et de Reims, elle est considérée comme l'archétype du style gothique classique, comprenant aussi des éléments des phases suivantes du style gothique, du gothique rayonnant (notamment le chevet) et du gothique flamboyant (notamment la grande rosace de la façade occidentale, la tour nord et les stalles). Sa longueur hors ouevre est de 145 mètres et sa hauteur sous voute de 42.30 mètres (proche du maximum supportable pour cette architecture).

(Source : wikipedia)

Les sculptures de la cloture sont remarquables. Elles décrivent deux histoires, l'arrivée de Saint Firmin à Amiens et l'histoire de Saint Jean Baptiste. On relèvera l'anachronisme entre l'époque réelle de ces histoires et le décor (et les vêtements) qui eux sont de style Renaissance.


_PAY6624-amiens-jacques-robert


_PAY6620-amiens-jacques-robert


_PAY6629-amiens-jacques-robert


_PAY6630-amiens-jacques-robert


_PAY6632-amiens-jacques-robert


_PAY6637-amiens-jacques-robert


_PAY6639-amiens-jacques-robert

26/02/2010

Cathédrale Notre-Dame d'Amiens (France)

 

La cathédrale Notre-Dame d'Amiens est la plus vaste de France par ses volumes intérieurs (200.000 m3). Avec les cathédrales de Chartres et de Reims, elle est considérée comme l'archétype du style gothique classique, comprenant aussi des éléments des phases suivantes du style gothique, du gothique rayonnant (notamment le chevet) et du gothique flamboyant (notamment la grande rosace de la façade occidentale, la tour nord et les stalles). Sa longueur hors ouevre est de 145 mètres et sa hauteur sous voute de 42.30 mètres (proche du maximum supportable pour cette architecture).

(Source : wikipedia)

D'après le guide du routard, celle-ci peut contenir la cathédrale Notre-Dame de Paris, c'est dire la taille !


_PAY6581-amiens-jacques-robert


_PAY6626-amiens-jacques-robert


_PAY6598-amiens-jacques-robert


_PAY6436-amiens-jacques-robert


_PAY6431-amiens-jacques-robert

 

24/02/2010

Amiens,la tour Perret

Elle est conçue par l'architecte Auguste Perret dans le cadre du projet de reconstruction de la place Alphonse-Fiquet et de la gare d’Amiens suite aux destructions massives de la Seconde guerre mondiale. La première pierre est posée le 22 mai 1950. Le gros-œuvre est achevé en mars 1952. Les travaux sont menés par l'entreprise Perret-Frères (Auguste, Gustave et Claude) associée à l'entreprise Bouvet d'Arras. La tour constitue à l'époque un exploit quant à l'utilisation du béton armé. Pendant sept ans, elle reste abandonnée jusqu'à son acquisition en1959 par l'architecte François Spoerry qui fonde une société immobilière et aménage la tour en appartements et bureaux. Initialement haute de 104 mètres (110 aujourd'hui) avec 30 étages, elle fut longtemps le plus haut gratte-ciel d'Europe de l'Ouest.

En 2005, le projet de traitement du sommet de la tour Perret s'est terminé. La tour Perret a bénéficié d'un important programme de rénovation et d'embellissement financé par la copropriété. Elle est désormais coiffée d'un sablier en verre qui égrène les heures au moyen d'une animation lumineuse colorée. Il rehausse son sommet de six mètres. Ce cube moderne de sept mètres de côté, composé d'un matériau novateur, le verre « actif », est posé sur les derniers étages de la tour. Ce matériau est constitué d'un film de cristaux liquides et de deux feuilles de verre feuilleté. En fonctionnement lumineux, il est alimenté en basse tension, quand le verre est hors tension, il reste opaque. Un ordinateur met en œuvre un dispositif associé à un jeu de lumières qui, passant en revue toutes les couleurs de l'arc-en-ciel, donne une variation de luminosité à chaque changement d'heure par un système de néons. Grâce à une répartition adaptée de la puissance et des sources lumineuses, la mise en lumière du corps de la tour a été étudiée afin de ne produire aucune gène pour ses habitants.

(source : Wikipedia)


_PAY6448-amiens-jacques-robert


_PAY6451-amiens-jacques-robert


_PAY6451bis-amiens-jacques-robert

22/02/2010

Amiens, quartier St Leu, la nuit.

_PAY6418-amiens-jacques-robert


_PAY6421-amiens-jacques-robert


_PAY6422-amiens-jacques-robert


_PAY6424-amiens-jacques-robert


_PAY6439-amiens-jacques-robert


_PAY6445-amiens-jacques-robert

20/02/2010

Amiens, quartier St Leu, sous le soleil.

 

Amiens (F), le quartier St Leu

Au pied de la cathédrale, parcouru de canaux, ce quartier pittoresque a été en grande partie réhabilité pendant les années 1990.

Historiquement, il s'agissait du quartier pauvre de la ville, où se regroupaient tanneurs, bouchers et teinturiers.

La plupart des bâtisses ont été rénovées et transformées en logement dont une grande partie pour les étudiants, nombreux dans le quartier.

Ce quartier est devenu le cœur des soirées amiénoises, avec de nombreux établissements (bars, restaurants, etc.) place du Don et quai Bélu. (source: Wikipedia)


_PAY6512-amiens-jacques-robert


_PAY6730-amiens-jacques-robert


_PAY6732-amiens-jacques-robert


_PAY6734-amiens-jacques-robert


_PAY6741-amiens-jacques-robert

 

18/02/2010

Amiens

"Un séjour à Amiens? quelle idée!" se dit le lecteur, narquois...Eh bien, justement, en voilà une bien bonne idée !

Le guide du routard - Picardie 2009/2010 - p48

Amiens, ville de la Picardie française.

Le quartier St Leu

Au pied de la cathédrale et s'etendant vers les bras de la Somme, ce quartier populaire construit au moyen-âge comme une venise sur les divers bras de la rivière a retrouvé un charme perdu. Jusqu'au début des années 1990, ce quartier avait une mauvaise réputation. Aujourd'hui il est devenu un quartier vivant au charme certain. Il est aussi devenu le quartier des sorties et de la vie nocturne.


_PAY6370-amiens-jacques-robert


_PAY6382-amiens-jacques-robert


_PAY6386-amiens-jacques-robert


_PAY6391-amiens-jacques-robert


_PAY6396-amiens-jacques-robert


_PAY6397-amiens-jacques-robert