21/05/2010

Le secteur de l'insertion se rebiffe !

Vers 6 h ce matin une manifestation a eu lieu devant le domicile privé du ministre André Antoine. En effet, le secteur des OISP (Organismes d'Insertion Socio-Professionnelle) et des EFT (Entreprises de Formation par le Travail) est en grande difficulté et les subventions dues, en application des textes légaux, ne sont plus versées. Cette situation est une réelle menace pour l'emploi du secteur.


_DSC1078


Les manifestants ont fait part de leurs revendications en chansons:

Antoine, tu dors (sur l’air de Meunier, tu dors)

1. Antoine, tu dors !
Le secteur se rebiffe;
Antoine, tu dors !
Le secteur crie plus fort.

ref (vite) : La région, la région est trop lente.
On attend, on attend notre argent
La région, la région est trop lente.
L’activer c’est ton métier

2. Antoine, viens-tu ?
Les chômeurs doivent être formés;
Antoine, viens-tu ?
Sinon comment travailler ?

3. Antoine, tu dors !
Agréer un an c’est trop peu ;
Antoine, tu dors !
C’est trop peu pour survivre.

 

4. Antoine, tu dors,
Les centr’ sont dans l’impasse,
Salaires impayés,
(lent) Les centres vont fermer !

 

Cri final: C’est ça que tu veux !!??


 


_DSC1085


 

_DSC1097


Les Entreprises de Formation par le travail (EFT) et les organismes d'insertion socioprofessionnelle (OISP) forment, en Wallonie, le secteur le plus important de la formation des adultes : 167 organismes agréés, 2.000 travailleurs, plus de 16.000 stagiaires par an, plus de 5 millions d'heures de formation. Leur public cible, les personnes les plus défavorisées, les chômeurs peu ou pas qualifiés et de longue durée.

En dépit des promesses de leur ministre de tutelle, André Antoine, la plupart des EFT et des OISP n'ont pas encore reçu le moindre euro d'avance de subsides pour l'année 2010 et bon nombre attendent encore des soldes des années 2008 et 2009.

Conséquence :

Certains travailleurs ne sont plus payés depuis le mois de mars,

Plusieurs centres ne paient plus l'ONSS et le précompte professionnel,

Des fournisseurs ne sont plus payés,

Les lignes de crédit auprès des banques sont épuisées.

Certaines formations devront être suspendues !

Des emplois sont menacés !

 

Les informations reçues du cabinet du ministre et de son administration sont alarmantes : 34 EFT et OISP ne recevront pas leurs subsides avant le mois de juillet, au mieux !

 


_DSC1113


Le ministre a promis aux manifestants que les problèmes allaient trouver une solution très rapide et qu'aucune association ne connaîtrait de problèmes liés à cette situation.


_DSC1120


Pour ceux qui souhaiteraient s'informer plus sur ce secteur:

http://www.interfede.be/