05/07/2008

Réflexion (suite et fin ?)

 _DSC5508bis

Deuxième jour de réflexion sur le droit à l'image.

Merci à vous tous qui me laissez des commentaires (à ceux qui nous lisent  aussi évidemment), je voudrais d'abord dire que j'ai été très touché de vos réactions. Vu la qualité des commentaires, je suis d'abord rassuré sur l'humain et les blogs. Certains diront que les blogs et les contacts sont virtuels et que les petits mots laissés le sont par politesse, voire pour faire du trafic vers son propre blog. Vos réactions me convainquent du contraire. Vous avez pris du temps, vous avez laissé des commentaires fouillés ce qui est la preuve si nécessaire de l'intérêt que chacun peut porter aux questions des autres et du réel de nos relations.

J'aimerais d'abord dire et confirmer (vis-à-vis des réactions de certains commentaires) que j'essaye, moi aussi, de mener ma passion photographique avec le plus grand respect des gens et des lieux que je photographie. Jamais je n'ai une intention moqueuse, le plus souvent possible je demande l'autorisation, et si le naturel exige de prendre d'abord la photo, j'essaye tant que faire se peut d'expliquer ma démarche aux personnes que je prends en photo. Je laisse même le plus souvent mes coordonnées (petite carte de visite de mon blog, avec adresse et téléphone). Mais évidemment, cela n'est pas toujours réalisable et jamais je n'ai une autorisation écrite et formelle pour un usage de la photo en exposition ou en publication sur un blog.

Le fait que la plupart d'entre vous se pose des questions  sur le droit à l'image et la légalité de notre passion m'encourage cependant à continuer. Je vais tenter d'obtenir plus fréquemment cet accord formel, je photographierai peut-être un peu moins les gens en photos "volées". Je vais essayer de renforcer la visibilité de l'avertissement comme quoi je suis évidememnt prêt à retirer toute photo dont la personne photographiée souhaiterait ce retrait.

Mais c'est aussi pour moi l'occasion de vous faire part d'un souhait, d'un besoin peut-être, devrais-je dire... Ne devrions nous pas, nous les photographes bloggeurs mais peut-être aussi ceux qui écrivent leurs textes, bref tous ceux qui produisent une "oeuvre" originale dont il sont auteurs, même comme moi en amateur, même s'il ne s'agit que de simples photos sans ambition, ne devrions nous pas essayer de nous organiser quelque peu pour défendre notre activité, nos droits et peser auprès des décideurs en fonction aussi de nos besoins, de nos choix et de nos engagements ? Voilà, je laisse cette porte ouverte et si certains d'entre vous sont intéressés d'aller plus loin dans cette voie, laissez moi un message... en fonction des réactions, peut-être cette idée pourra-t-elle se transformer en quelque chose de réel.

D'ici là, je vais reprendre la publication de quelques photos en vous proposant dans les jours à venir un petit reportage sur un parc à huître en Normandie (ben oui, c'est encore le nord, n'est ce pas ? Nord-mandie).

_DSC5508