10/05/2007

Le Familistère de Guise

 

Extrait de Wikipedia:

 

En 1846, l'industriel Jean-Baptiste André Godin décide de s'installer à Guise, dans l'Aisne. Ayant fait fortune dans la fabrication d'appareils de chauffage, les fameux poêles en fonte Godin, l'entrepreneur met à profit sa réussite économique en s'employant à améliorer les conditions de vie de ses ouvriers. En 1858, il conçoit la composition urbaine générale de ce qui sera le « Palais social », dont les plans sont probablement dus à l’architecte fouriériste Victor Calland. Cette composition générale fixe le cadre des différentes campagnes de construction menées entre 1860 et 1880.

Disciple de Charles Fourier, Jean-Baptiste Godin avait financé ces constructions pour y loger les familles d'ouvriers de son usine, dans des conditions d'hygiène et de confort inégalables pour l'époque (eau courante, toilettes, bibliothèque, prise en charge de la scolarité des enfants, etc.) Cette réalisation se concevait comme une application concrète des idées du socialisme utopique de Charles Fourier esquissée dans sa théorie du phalanstère.

Le site de Guise comprend donc deux volets indissociables : tout d’abord le lieu de production, l’usine Godin toujours en fonctionnement aujourd’hui et sur l’autre rive de l’Oise, le « Palais social » où était organisée la vie des ouvriers et de leurs familles. Après un siècle de fonctionnement sous forme d’une coopérative de production, de consommation et d’habitation, le site de Guise revient en 1968 –ironie du sort– dans le giron capitaliste.

Le Familistère de Guise a été classé en 1991 au titre des Monuments historiques, et il est toujours habité. La société Godin, pour sa part, existe toujours également (2005). Depuis 2000, la ville de Guise et le département de l'Aisne se sont associés pour former le syndicat mixte du Familistère, dédié à la gestion et à la valorisation du site. Le Familistère de Guise, laissé à l’abandon depuis 1968, fait aujourd’hui l’objet d’une réelle politique de réhabilitation : le programme Utopia. Celui-ci comporte plusieurs volets : la restauration des bâtiments, la mise en valeur (musée de France, animations) et s'inscrit dans une véritable politique d'aménagement du territoire

 
 
DSC_1655

 

"Ne pouvant faire un palais de la chaumière ou du galetas de chaque famille ouvrière, nous avons voulu mettre la demeure de l'ouvrier dans un palais, le Familistère, en effet, n'est pas autre chose, c'est le Palais Social."

 

JBA Godin

Le Familistère de JBA Godin est un ensemble de logements et de lieux de vie destiné à élever la condition ouvrière au dessus du sort qui lui était réservé à l'époque. Le but ultime : redonner à l'ouvrier la jouissance de son effort de production.


 

L'entreprise existe encore aujourd'hui à quelques centaines de mètres du "palais social". Elle est cependant retournée dans les mains d'actionnaires privés.

DSC_1675


DSC_1658

 


 

DSC_1665

 

Les accès aux logements vu de l'intérieur d'un immeuble du Familistère de Guise. Chaque ensemble est couvert d'une verrière gigantesque. 


 

DSC_1673

 


Merci à la famille qui nous a accueilli pour nous faire visiter

 

DSC_1666


 

DSC_1667

 

Commentaires

cool

Écrit par : richard | 08/06/2009

Répondre à ce commentaire

merci de ce superbe reportage!!!!!

Écrit par : callemie | 07/08/2009

Répondre à ce commentaire

Ces bâtiments disparaissent au profit de tour impersonnelle.
Ici la vie en communauté devait être plus facile>.
Très beau reportage.
A +

Écrit par : mamyni | 07/08/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour Jacques De belles batises,et surtout un trés beau reportage.
Ma grand-mère à la Seyne/sur/mer dans le Var,habitait à côté d'un magasin Godin,et elle était
une des clientes,surtout pour le chauffeau de
la cuisine...
Bonne journée à toi,sous le soleil de Toulon
Bisous ,Mimi.

Écrit par : Mimi du Sud | 07/08/2009

Répondre à ce commentaire

Très intéressant ton reportage. L'idée de ce Familistère est sympathique. Je ne sais ce que cela donne dans la réalité, mais les bâtiments sont très beau !

Écrit par : Malilouléa | 07/08/2009

Répondre à ce commentaire

Le toit est beau mais le reste ressemble à une prison avec le promenoir autour de l'édifice

Écrit par : Gérard Méry | 07/08/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour Jacques, Certains patrons devraient en prendre de la graine!!! Superbe reportage. Bonne journée.

Écrit par : tede | 07/08/2009

Répondre à ce commentaire

Kikou Jacques Je viens te souhaiter une agréable aprés-midi
et de passee un bon week-end
bisous toujours aussi ensoleillés de ma Provence
Mimi.

Écrit par : Mimi du Sud | 08/08/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.