25/12/2013

Joyeux Noël !!!!!!!!!!!!!!!!!

photos, fotos, photographie, photographe,fêtes,Noël, jacques robert, 2013

12/06/2012

Tsiganes, Roms, Gitans, Gens du Voyage… Entre mythes et réalités

 

Préjugés et confusions

 

Stigmatisation et discriminations

 

Du 11 au 20 juin 2012
Maison de la Laïcité - Tournai

Deux expositions :

 

-          Exposition/parcours didactique de la Maison du livre à Saint-Gilles :  "Roms, Tsiganes, Gitans, Gens du Voyage,… entre mythes et réalités"

L’exposition a pour ambition d’inviter le visiteur à effectuer un long voyage dans un univers méconnu, à travers les prismes de l’histoire, de la sociologie, de la culture et des arts.

-          Exposition « Roms/Gitans » de Sylvain D’hulst, photographe

 

En plein boom politique, les communautés romani et gitane, bien différentes par leur culture et mode de vie sont souvent confondues voire incomprises.

 

A travers cette exposition, venez découvrir le quotidien des gens du voyage.

 

Ø  Rencontre-Vernissage :  

 

Mardi 12 juin 2012 à 19H en présence de: 

 

o   Christine MAHY,  administratrice au Centre de Médiation des Gens du Voyage et des Roms en Wallonie

 

o   Barbara MOURIN, adjointe de direction à Picardie Laïque. 

 

Ø  Concert de musique tsigane avec le groupe LATCHO BILO :  

 

Mardi 19 juin 2012 à 20H      P.A.F:   5€ 

 

Les expositions seront accessibles de 9h à 16h en semaine à la Maison de la Laïcité, rue des Clairisses 13 à Tournai.

 

Des ouvrages littéraires seront mis à disposition par la Bibliothèque de la Ville de Tournai.

 

actualité,exposition,roms,tziganes,gens du voyage,préjugés,tournai,jacques robert,2012

_______________

actualité,exposition,roms,tziganes,gens du voyage,préjugés,tournai,jacques robert,2012

 

06/05/2012

Concours Georges Berteloit 2012

photo,foto,photographie,photographe,belgique,antoing,concours photo,georges berteloit,2ème prix,jacques robert,2012

01/05/2012

Concours Georges Berteloit - Antoing (Belgique)

Georges Berteloit était un photographe antoinien du siècle passé qui a laissé un intéressant héritage photographique du patrimoine de la région.

Le concours photo annuel porte son nom.

_____

Je serais très heureux de vous rencontrer lors du vernissage de l'exposition photo le vendredi 4 mai à 18 h 30 au Foyer socioculturel d'Antoing (Belgique).

 

________

J’ai présenté au jury une série de 3 photos « TRACES… ». Cette série a été sélectionnée pour être présentée lors de l'exposition.

 

________

 

 

photo,foto,photographie,photographe,belgique,antoing,hainaut,concours,georges berteloit,foyer socioculturel,exposition,traces,jacques robert,2012

 

 

27/04/2012

Mons - Maison Folie - "Focus découverte, un pas de trop"

Je serais très heureux de vous rencontrer lors du vernissage de l'exposition photo le mercredi 2 mai à 18 h à la Maison Folie à Mons.

_

 

photo,foto,photographie,photographe,art,belgique,mons,focus découverte,un pas de trop,exposition

____________________

photo,foto,photographie,photographe,art,belgique,mons,focus découverte,un pas de trop,exposition,installation,poésie,performance,danse,théâtre,slam

____________________

photo,foto,photographie,photographe,art,belgique,mons,focus découverte,un pas de trop,exposition,installation,poésie,performance,danse,théâtre,slam

22/01/2012

A voir au salon (fin)

Le salon de l'auto de Bruxelles se tient jusqu'à la fin de ce week-end !

____________________

photo, foto, photographie, photographe, belgique, bruxelles, salon, auto, foire, hotesse, voiture, moto, salon de l'auto, exposition, jacques robert, 2012

____________________

photo, foto, photographie, photographe, belgique, bruxelles, salon, auto, foire, hotesse, voiture, moto, salon de l'auto, exposition, jacques robert, 2012

____________________

photo, foto, photographie, photographe, belgique, bruxelles, salon, auto, foire, hotesse, voiture, moto, salon de l'auto, exposition, jacques robert, 2012

____________________

photo, foto, photographie, photographe, belgique, bruxelles, salon, auto, foire, hotesse, voiture, moto, salon de l'auto, exposition, jacques robert, 2012

____________________

photo, foto, photographie, photographe, belgique, bruxelles, salon, auto, foire, hotesse, voiture, moto, salon de l'auto, exposition, jacques robert, 2012

____________________

photo, foto, photographie, photographe, belgique, bruxelles, salon, auto, foire, hotesse, voiture, moto, salon de l'auto, exposition, jacques robert, 2012

 

 

 

21/01/2012

A voir au salon (suite)

Le salon de l'auto de Bruxelles se tient jusqu'à la fin de ce week-end !

____________________

photo, foto, photographie, photographe, belgique, bruxelles, salon, auto, foire, hotesse, voiture, moto, salon de l'auto, exposition, jacques robert, 2012

____________________

photo, foto, photographie, photographe, belgique, bruxelles, salon, auto, foire, hotesse, voiture, moto, salon de l'auto, exposition, jacques robert, 2012

____________________

photo, foto, photographie, photographe, belgique, bruxelles, salon, auto, foire, hotesse, voiture, moto, salon de l'auto, exposition, jacques robert, 2012

____________________

photo, foto, photographie, photographe, belgique, bruxelles, salon, auto, foire, hotesse, voiture, moto, salon de l'auto, exposition, jacques robert, 2012

____________________

photo, foto, photographie, photographe, belgique, bruxelles, salon, auto, foire, hotesse, voiture, moto, salon de l'auto, exposition, jacques robert, 2012

____________________

photo, foto, photographie, photographe, belgique, bruxelles, salon, auto, foire, hotesse, voiture, moto, salon de l'auto, exposition, jacques robert, 2012

20/01/2012

A voir au salon !

Le salon de l'auto de Bruxelles se tient jusqu'à la fin de ce week-end !

____________________

photo,foto,photographie,photographe,belgique,bruxelles,salon,auto,foire,hotesse,voiture,moto,salon de l'auto,exposition,jacques robert,2012

____________________

photo,foto,photographie,photographe,belgique,bruxelles,salon,auto,foire,hotesse,voiture,moto,salon de l'auto,exposition,jacques robert,2012

____________________

photo,foto,photographie,photographe,belgique,bruxelles,salon,auto,foire,hotesse,voiture,moto,salon de l'auto,exposition,jacques robert,2012

____________________

photo,foto,photographie,photographe,belgique,bruxelles,salon,auto,foire,hotesse,voiture,moto,salon de l'auto,exposition,jacques robert,2012

____________________

photo,foto,photographie,photographe,belgique,bruxelles,salon,auto,foire,hotesse,voiture,moto,salon de l'auto,exposition,jacques robert,2012

22/12/2011

Grève générale des services publics

Grève générale des services publics contre le plan de réforme des pensions.

 

photo, foto, politique, belgique, syndicat, lutte, grève, parti, gouvernement, cheminot, jacques robert, 2011

21/12/2011

Non ! Pas cette réforme !

La Belgique entamne une lutte sociale contre les mesures prises en matière de pension par son tout nouveau gouvernement.

Un éditorialiste de la presse flamande, ce matin, attaque ce mouvement en posant la question du droit de grève et du droit d'une "minorité" de bloquer la "majorité" du pays.  Cet homme devrait sortir de chez lui, de quelle minorité parle-t-il ? Des 50.000 personnes, au minimum, qui était dans la rue le 2 décembre à Bruxelles pour prévenir le futur nouveau gouvernement de l'état de l'opinion publique ? De quelle majorité parle-t-il ? de celle que l'on ne voit nulle part ? de celle qui ne descend pas dans la rue ? Ou est cette majorité qui soutiendrait les mesures actuelles ?

Je me suis rendu à la gare ce matin et j'ai constaté comme tout un chacun l'arrêt total des chemins de fers en Wallonie. C'est vrai que j'ai entendu certaines personnes râler sur ce mouvement, mais j'en ai entendu bien d'autres apporter leur soutien à ces actions !

La minorité est plutôt à chercher chez les décideurs, les cadres politiques, certains leaders de presse, le patronat et les financiers. Même s'ils se pensent être ceux qui savent ce qui est bon pour tous, ils se trompent, c'est nous les citoyens lambdas qui savont ce qui est bon pour nous ! Et nous ne sommes pas la minorité !

___________________

photo,foto,politique,belgique,grève,SNCB,cheminots,pensions,lutte sociale,jacques robert,2011

 

20/12/2011

Notre gouvernement belge nous trompe !

Il n'est pas dans mes habitudes de faire de mon blog une tribune politique. Cependant je ne cache non plus jamais mes engagements pour une société plus solidaire et plus sociale. Après plus de 500 jours sans gouvernement, je me suis réjouis comme la plupart des belges de la "bonne" nouvelle: un gouvernement était formé, la Belgique allait pouvoir se redresser.

Pourtant mon petit doigt me disait déjà qu'avec des libéraux qui ne criait qu'à la catastrophe, dans une Europe déjà ultra libérale (il n'y a plus ou quasi plus de pays avec un gouvernement de gauche), on allait sans doute encore essayer de nous faire croire que nous devions nous serrer la ceinture. Le PS est apparu comme un parti qui allait défendre les droits des moins nantis ! Là je me suis dis "mais que vont-ils faire dans cette galère ?" !!! Est-ce le rôle d'un parti de gauche de défendre ??? N'est-il pas plutôt d'attaquer et de proposer que seuls les mieux nantis supportent le poids de LEUR crise ???

S'il n'est plus possible pour les belges de choisir une politique, peut-être est-il temps de changer de système politique et la proportionnelle à la belge montre toutes ses limites. L'avantage des systèmes majoritaires à deux tours est de permettre à une population de faire des choix clairs ! On me dira que ce serait la fin de la Belgique ! Eh bien s'il n'y a plus moyen dans ce pays d'avoir une politique sociale, une politique de progrès des avantages sociaux payés par les mieux nantis, alors oui il faut peut-être en finir avec la Belgique.

Les organisations syndicales appellent à la grève générale des services publics ce jeudi. Ce matin déjà des cheminots ont décidés de débrayer. Soutenons-les, et n'oublions pas lorsque nous voterons encore quels sont les partis qui auront voté d'éventuelles mesures à charge de la majorité de la population.  Seule une augmentation forte de la fiscalité des plus nantis et des entreprises qui font des bénéfices est acceptable.

Mais qu'allait faire le PS dans cette galère !

___________

photos,fotos,politique,belgique,gouvernement,parti,syndicat,pensions,secteur public,lutte,grève,jacques robert,2011

____________________

Communiqué de presse du Front commun syndical

Le Ministre Van Quickenborne lance une offensive contre les pensions du secteur public


En matière de réforme des pensions, le Ministre Van Quickenborne veut être rapide en besogne. Au diable les palabres. Hier, (jeudi 18 déc 11) en Commission des Affaires sociales de la Chambre, il a fait passer une série d'amendements à la loi portant diverses dispositions, loi sensée concrétiser une partie des réformes prévues dans l'accord gouvernemental. Ainsi, les réformes pourraient être votées la semaine prochaine au Parlement. Cette façon de faire est inadmissible. Le Ministre van Quickenborne prétend être ouvert au dialogue, mais ses actes prouvent l'inverse...

Van Quickenborne déclare, en outre, envisager à terme un régime unique de pension et, partant, la suppression des pensions du secteur public. Et ce, alors que le régime des pensions publiques est le seul régime légal à offrir, dans la plupart des cas, des garanties suffisantes au maintien du niveau de vie des retraités.

Il existe pas mal de malentendus à propos des grosses pensions du secteur public. Après retenue des cotisations sociales et fiscales, les pensions du secteur public se situent, pour deux tiers d'entre elles, entre 1.000 et 2,000 euros par mois. 15% de ces pensions sont inférieures à 1.000 euros et 17% dépassent les 2.000 euros par mois.

Au niveau européen, le ratio moyen de remplacement d'une pension pour un revenu moyen est de 61,6%. Ce ratio est le rapport entre la pension et le dernier salaire. Il s'agit donc d'un critère comparatif intéressant. En Belgique, le ratio de remplacement des pensions des travailleurs salariés n'est que de 42,60%. Bien en dessous donc de la moyenne européenne. Avec un ratio de remplacement de 63,2%, les pensions du secteur public se situent juste au-dessus de la moyenne européenne. Donc, pas de pension exorbitante dans le secteur public ! Au lieu des s'attaquer aux pensions du secteur public, le Ministre devrait plutôt œuvrer à l'amélioration du régime des travailleurs salariés.

Un salarié avec une pension complémentaire d'un revenu brut de 1968 euros touche en moyenne 1667 euros nets. Un agent du secteur public avec une pension de 2232 euros bruts, touche en net 1593 euros par mois. Les retenues se montent donc respectivement à 15,3% et 28,6%. La pension moyenne du secteur public est donc taxée presque deux fois plus que la pension moyenne du travailleur salarié composée d'une pension légale et d'une pension complémentaire.

Scolarité élevée
Un niveau de pension supérieur à la moyenne ne se justifie pas uniquement en raison d'un niveau d'études plus élevé du personnel, mais il est, par ailleurs, nécessaire si l'on veut continuer à attirer des personnes hautement qualifiées.

Inégalité des genres
L'inégalité au niveau des pensions des travailleurs salariés se traduit par un niveau de pension inférieur chez les femmes. Il s'ensuit que la pension moyenne est aussi plus basse. L'inégalité étant moins criante au niveau des pensions du secteur public, il est logique que la pension moyenne soit plus élevée.

Démantelement
L'attaque perpétrée à rencontre des pensions du secteur public n'est dictée que par un seul motif : le démantèlement de toutes les pensions. La pension du secteur public est le seul régime qui offre une protection acceptable. Les standards sociaux sont revus à la baisse. Et ce, au prétexte de garantir le système social pour les générations futures. Ce que le Ministre veut offrir en cadeau aux générations futures, c'est un système social tout rabougri qui, s'il sera effectivement moins 'onéreux', n'en sera pas moins injuste.



Face à cette attaque antisociale, le front commun syndical a sollicité d'urgence audience auprès du gouvernement et décidera, en fonction des réponses, des actions qui s'imposent.


Offensive
Le Ministre Van Quickenborne a lancé une offensive contre les pensions du secteur public. En conséquence de cela, tout le monde devra au moins travailler deux ans en plus et l'obtention d'une carrière complète, donc d'une pension pleine, prendra beaucoup plus de temps.


Il a en outre l'intention de retirer les droits à la pension conquis de tous les régimes spécifiques (d'après nos informations : ceux du personnel roulant des chemins de fer, de la poste, des administrations locales et régionales, de l'enseignement, de la police, des prisons et des militaires). Rappelons que ce personnel peut partir plus tôt à la pension en raison de la difficulté de ses conditions de travail.

Le Ministre peut certes annoncer qu'il n'augmente pas l'âge de la pension, cette affirmation est un leurre. La pratique montrera que bon nombre des personnes qui entament maintenant une carrière dans le système proposé n'arriveront pas à une carrière complète et ne pourront donc également pas bénéficier d'une pension complète. En touchant au crédit-temps et à l'interruption de carrière, la combinaison entre le travail et la vie familiale sans hypothéquer la pension va devenir complexe pour bon nombre de travailleurs des services publics. Les femmes en seront les premières et les plus importantes victimes. La cessation des deux régimes engendre une incertitude notoire et est un indice sérieux de l'existence de plans visant à licencier des centaines de contractuels au sein des services publics. Agir ainsi revient à faire passer un problème d'une branche de la sécurité sociale à une autre.

Ce qui nous touche violemment est le fait que le Ministre Van Quickenborne, pas plus que le gouvernement, ne prenne même pas la peine de consulter le personnel des services publics. Sinon, il saurait qu'il touche directement et irrévocablement beaucoup de personnes tant dans leur situation financière que dans leurs conditions de travail.

Les mesures de pension du Ministre Van Quickenborne indiquent sa méconnaissance totale des pensions ou du service public. Elles démontrent uniquement qu'il souhaite, coûte que coûte, éliminer, par une opération d'économies aveugles, le système social qui lui cause tant d'allergies.

Un communiqué à la presse plus détaillé et plus technique reviendra sur la volonté du Ministre Van Quickenborne d'aligner tous les régimes de pension, sur le régime le plus faible.

 

 

08/10/2011

Y'a René qui vient

Hier s'est tenue à Lessines, une journée organisée par l'INTERFEDE et intitulée "Y'a René qui vient". L'Interfédé est née de la volonté commune des cinq Fédérations qui poursuivent l'objectif de favoriser l'accés à la formation et à l'emploi pour tous.

Celles-ci représentent ensemble 180 Ateliers ou Entreprise de Formation par le Travail (AFT ou EFT) et Organismes d'insertion SocioProfessionnelle en Wallonie et à Bruxelles.

La journée du 7 octobre 2011 était consacrée à la présentation des outils construits lors de la recherche action menée par l'Interfédé et l'AID L'Escale (Tournai).

Pourquoi vous parler de cette journée sur un blog photos ? Simplement parce que j'ai eu le plaisir mais aussi l'honneur d'etre sollicité pour réaliser une expo photos destinée à relater le travail quotidien qui est mené au sein de ces entreprises pas comme les autres.

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus, vous trouverez ci-dessous le dépliant de présentation de cette journée (vous pouvez cliquer sur les pages pour les agrandir).

Pour voir l'expo dans son intégralité, rendez-vous sur mon site photos en suivant le lien ci-dessous:

PARTENAIRE POUR L'INSERTION

_____________________

 

photos,fotos,photographie,photographe,interfédé,INTERFEDE,AID L'ESCALE,insertion,formation,EFT,AFT,OISP,canal C,film,expo,jacques robert,2011

____________________

photos,fotos,photographie,photographe,interfédé,INTERFEDE,AID L'ESCALE,insertion,formation,EFT,AFT,OISP,canal C,film,expo,jacques robert,2011

____________________

photos,fotos,photographie,photographe,interfédé,INTERFEDE,AID L'ESCALE,insertion,formation,EFT,AFT,OISP,canal C,film,expo,jacques robert,2011

____________________

photos,fotos,photographie,photographe,interfédé,INTERFEDE,AID L'ESCALE,insertion,formation,EFT,AFT,OISP,canal C,film,expo,jacques robert,2011

____________________

VOIR L'EXPO PHOTOS

 

 

23/09/2011

"Y'a René qui vient"

Petit changement dans les habitudes (quel vilain mot!!!) : voici le dépliant invitant à participer à une journée de réflexion sur une autre façon de concevoir la formation des travailleurs, pour soutenir le professionnalisme du secteur des EFT/OISP (Entreprises de formation par le travail/ Organismes d'insertion socio-professionnelle) ou les dessous de la formation par le travail à l'AID l'Escale à Tournai (belgique).

Dans ce cadre, j'ai réalisé une expo photos coproduite par l'INTERFEDE et l'AID L'ESCALE. Cette expo sera présentée pour la première fois aux partenaires lors de cette journée.

____________________

 

photos,fotos,photographie,photographe,interfede,l'escale,formation,réinsertion, insertion,exposition,jacques robert,2011

____________________

photos,fotos,photographie,photographe,interfede,l'escale,formation,réinsertion, insertion,exposition,jacques robert,2011

 

17/02/2011

"La Belgique de papa" - Photographies de Charles Henneghien et textes de Julos Beaucarne

 

Petite pause dans la publication du reportage sur Anvers pour vous annoncer une très belle exposition qui se déroule près de chez moi avec un artiste photographe de grande envergure, auteur de nombreux ouvrages. L'exposition a lieu à l'occasion de la sortie de son nouveau livre "La belgique de papa" avec des textes de Julos Beaucarne.

_________

 

photos,fotos,photographie,photographe,belgique,hainaut,exposition,charles henneghien,julos beaucarne,flobecq,2011,exposition,

____________________

Médecin de formation, Charles Henneghien est devenu photoreporter par passion.            Après de nombreuses destinations lointaines (Maroc, Sahara,  Mexique, Guatemala, New York, etc.) il propose ici un retour au pays natal.

En cinquante ans de carrière, entre ses reportages aux quatre coins du monde, il a photographié la grisaille des banlieues de ce petit pays bizarre qu'on appelle Belgique : ses vertes collines, ses noirs terrils, ses indigènes aussi et leurs coutumes parfois étranges.

Les premières images datent des années cinquante : un monde sans GSM, sans ordinateurs, sans télévision, sans supermarché, sans frigidaire, sans chauffage central, sans vacances à la Costa del Sol ou en Thaïlande...  Pourtant, les temps changent. C'est l'époque des blue-jeans et des blousons noirs, des filles qui fument et se teignent en blondes. C'est toute une mémoire collective que réveillent ces images noir et blanc. Après l'euphorie des golden sixties, viennent des lendemains qui déchantent, la fermeture des charbonnages, la sidérurgie en crise, la récession de l'industrie lourde.

Mais c'était aussi le temps des ducasses, des fêtes de quartier et des bals populaires, des parties de cartes et des bistrots à chaque coin de rues. Au village, les familles cultivaient leur jardin. On achetait le lait et le beurre  à la ferme. On vivait porte ouverte. La cafetière était toujours à portée de la main : on s'invitait entre voisins à toute occcasion.

Les temps ont bien changé. Ces images de vie quotidienne de gens ordinaires prennent aujourd'hui valeur d'archives.

 

05/09/2010

www.jacques-robert.com

pub web site.jpg

29/05/2010

PHOT'EAU à Bruxelles, durant tout le mois de juin

La protection de l'eau passe par une conscientisation collective et individuelle de la valeur de ce bien commun. Elle implique la compréhension du cycle de l'eau pour induire des changements de comportement.

C'est dans ce contexte que l'asbl "Contrat de Rivière Haute-Meuse" a organisé un concours photos dont les images primées font dorénavant partie d'une exposition itinérante avec un total de 65 panneaux.

Le lancement de cette exposition a eu lieu le lundi 22 mars au Palais provincial de Namur. Depuis cette exposition tourne en Wallonie et sera présente à partir de ce lundi à Bruxelles.

Comme je vous l'ai annoncé au au mois de mars, j'ai eu l'immense joie et le grand honneur de recevoir le premier prix, celui de la Province de Namur.


Pour les visiteurs de mon blog photos, qui habitent la région bruxelloise, je serais très heureux de vous rencontrer lors du vernissage de cette exposition à Bruxelles

ce lundi 31 mai à 18h30:

ATT00013


L'eau est un bien vital et la principale richesse naturelle de la Wallonie. Les inondations, les ruptures de canalisations et les pollutions nous rappellent que l'accès à l'eau potable est un privilège fragile auquel la majorité des humains ne peut prétendre.


•L'eau est un milieu essentiel pour la biodiversité: sa dégradation met en péril des écosystèmes précieux et irremplaçables.
•Les valeurs économiques, touristiques et paysagères offrent un attrait particulier à ces régions
•Les eaux souterraines sont essentielles dans le cycle de l'eau. Les inondations, l'alimentation des captages, le débit des rivières, l'épuration naturelle y sont liés.

Phot'Eau veut contribuer à cette sensibilisation sur le patrimoine hydrique en Région wallonne.


 

Voici les photos primées:

Jacques Robert, Premier Prix

Prix de la Province de Namur

l'eau-de-l'aube--2

L'eau de l'aube entre Dinant et Waulsort.

Cette une vision phantasmagorique des quais de Meuse au Sud de Dinant, où l'eau du ciel se mélange aux brumes qui se lèvent depuis le fleuve.


Serge Charlier, Deuxième Prix

Prix des Stages de photo G. Vandervoort

Sans-titre-2

La Meuse à Dave. Cette image illustre combien l'eau est un vecteur non seulement pour les bateaux (voies d'eau) mais aussi pour les belles images qui profitent de ce miroir naturel pour nous transmettre des flots d'émotions.


 Bart Saey, Troisième Prix

Prix de LC agency et de ImagesPhoto

Sans-titre-3

Chantoir des Fagnoules, descente dans le tube de la cascade.

Cette photo est encore plus impressionnante lorsqu'on réalise la difficulté d'accès et les conditions d'éclairage dans un tel puits vertical. Elle fait partie des trop rares images qui illustrent parfaitement le travail et le transit de l'eau au travers des fissures élargies dans la masse calcaire.


Richard Drèze, Quatrième Prix

Prix de la CWEPSS et du Contrat de Rivière

Sans-titre-4

Les frimas à Falaën.

Une image qui dégage un souffle de froid rien qu'en la regardant, et qui rappelle que l'eau peut non seulement être souterraine ou de surface, salée ou douce mais aussi en phase gazeuse, liquide... ou solide. Les multiples formes que peut prendre l'eau doivent être prises en compte lorsqu'il s'agit de proposer une gestion durable et intégrée du cycle de l'eau pour durablement exploiter cette ressource vitale.


Cette exposition composée de 65 panneaux, sera visible

du 26 mai au 30 juin 2010

lundi,mardi et mercredi: 8h30-18h

jeudi et vendredi: 8h30-16h

A L' INSTITUT COMMUNAL D'ENSEIGNEMENT TECHNIQUE FRANS FISCHER

(CENTRE DES RESSOURCES HUMAINES ASBL)

rue de la Ruche, 30

1030 Schaerbeek

Vous êtes invité au vernissage ce lundi 31 mai à 18h30


L'exposition Phot'Eau est une action de l'asbl Contrat de Rivière Haute-Meuse, mise sur pied en collaboration avec la Commission Wallonne d'Etude et de Protection des Sites Souterrains.

L'asbl Contrat de Rivière Haute-Meuse est composée de près de 100 partenaires répartis en trois groupes distincts : l'administration wallonne, les pouvoirs locaux (provinces et communes) et les acteurs locaux (associations, entreprises, habitants, fédérations).

Avec la Province Namur et le Service Public de Wallonie, les communes promotrices sont : Andenne, Anhée, Assesse, Beauraing, Ciney, Dinant, Doische, Eghezée, Fernelmont, Florennes, Gedinne, Gesves, Hamois, Hastière, La Bruyère, Mettet, Namur, Ohey, Onhaye, Profondeville, Vresse-sur-Semois et Yvoir.

Le Contrat de Rivière est une démarche volontaire d'acteurs publics et privés qui s'engagent, chacun dans le cadre de leurs responsabilités, sur des objectifs visant à concilier les multiples fonctions et usages des cours d'eau, de leurs abords et des ressources en eau du bassin. La Cellule de coordination de l'asbl Contrat de Rivière Haute-Meuse assure le suivi des actions au quotidien.

 

21/05/2010

Le secteur de l'insertion se rebiffe !

Vers 6 h ce matin une manifestation a eu lieu devant le domicile privé du ministre André Antoine. En effet, le secteur des OISP (Organismes d'Insertion Socio-Professionnelle) et des EFT (Entreprises de Formation par le Travail) est en grande difficulté et les subventions dues, en application des textes légaux, ne sont plus versées. Cette situation est une réelle menace pour l'emploi du secteur.


_DSC1078


Les manifestants ont fait part de leurs revendications en chansons:

Antoine, tu dors (sur l’air de Meunier, tu dors)

1. Antoine, tu dors !
Le secteur se rebiffe;
Antoine, tu dors !
Le secteur crie plus fort.

ref (vite) : La région, la région est trop lente.
On attend, on attend notre argent
La région, la région est trop lente.
L’activer c’est ton métier

2. Antoine, viens-tu ?
Les chômeurs doivent être formés;
Antoine, viens-tu ?
Sinon comment travailler ?

3. Antoine, tu dors !
Agréer un an c’est trop peu ;
Antoine, tu dors !
C’est trop peu pour survivre.

 

4. Antoine, tu dors,
Les centr’ sont dans l’impasse,
Salaires impayés,
(lent) Les centres vont fermer !

 

Cri final: C’est ça que tu veux !!??


 


_DSC1085


 

_DSC1097


Les Entreprises de Formation par le travail (EFT) et les organismes d'insertion socioprofessionnelle (OISP) forment, en Wallonie, le secteur le plus important de la formation des adultes : 167 organismes agréés, 2.000 travailleurs, plus de 16.000 stagiaires par an, plus de 5 millions d'heures de formation. Leur public cible, les personnes les plus défavorisées, les chômeurs peu ou pas qualifiés et de longue durée.

En dépit des promesses de leur ministre de tutelle, André Antoine, la plupart des EFT et des OISP n'ont pas encore reçu le moindre euro d'avance de subsides pour l'année 2010 et bon nombre attendent encore des soldes des années 2008 et 2009.

Conséquence :

Certains travailleurs ne sont plus payés depuis le mois de mars,

Plusieurs centres ne paient plus l'ONSS et le précompte professionnel,

Des fournisseurs ne sont plus payés,

Les lignes de crédit auprès des banques sont épuisées.

Certaines formations devront être suspendues !

Des emplois sont menacés !

 

Les informations reçues du cabinet du ministre et de son administration sont alarmantes : 34 EFT et OISP ne recevront pas leurs subsides avant le mois de juillet, au mieux !

 


_DSC1113


Le ministre a promis aux manifestants que les problèmes allaient trouver une solution très rapide et qu'aucune association ne connaîtrait de problèmes liés à cette situation.


_DSC1120


Pour ceux qui souhaiteraient s'informer plus sur ce secteur:

http://www.interfede.be/

Réveil difficile pour le ministre A. ANTOINE


Depuis 6 h ce matin une manifestation a lieu devant le domicile privé du ministre André Antoine. En effet, le secteur des OISP (Organismes d'Insertion Socio-Professionnelle) et des EFT (Entreprises de Formation par le Travail) est en grande difficulté et les subventions dues, en application des textes légaux, ne sont plus versées. Cette situation est une réelle menace pour l'emploi du secteur.

A l'heure de la publication de ces premières photos, le ministre reçoit une délégation des manifestants à son domicile.

D'autres photos et infos en cours de journée.


_DSC1087


 

 _DSC1095


_DSC1101

05/05/2010

"CHANCE" by Carlos Rodriguez

Limelette, petit village du brabant wallon (Belgique),

ce mercredi 5 mai 2010.


_DSC8177-6ème-sens-jacques-robert


Limelette c'est surtout le quartier général de 6ème SENS, l'académie de tennis de Justine HENIN et de Carlos Rodriguez, son entraineur.


_DSC8241-chance-jacques-robert


Carlos RODRIGUEZ, coach mondialement connu de Justine HENIN, s'est associé au RSC Anderlecht (football), au Spirou basket (équipe de D1 en basket belge) et à Carlo et fils (entreprise de mode), pour lancer son projet dont il rêvait: "Chance by Carlos Rodriguez". Le nom de cette ASBL dévoile une partie de sa mission: offrir une chance aux jeunes de se développer dans le monde du tennis.


_DSC8176-carlos-rodrigez-by-jacques-robert


_DSC8178-chance-jacques-robert


Carlos Rodriguez, qui rappella lors de cette conférence de presse qu'il avait grandi dans la banlieue de Buenos Aires, sait plus que quiconque qu'à l'heure actuelle, le tennis ne constitue pas toujours un sport démocratique et que nombreux sont les jeunes qui ne pourront voir leur rêve tennistique s'accomplir sans un coup de pouce.


_DSC8183-carlos-rodriguez-by-jacques-robert


Grâce à "Chance by Cralos Rodriguez", il entend créer une plateforme pour les jeunes amateurs belges de tennis, afin qu'ils puissent suivre des leçons de bon niveau et de ce fait avoir une chance de faire du tennis leur mode de vie.


_DSC8184-carlos-rodriguez-by-jacques-robert


La conférence de presse réunissait les partenaires de l'opération qui souhaitaient présenter leurs diverses motivations à la presse.


_DSC8181-carlos-rodriguez-by-jacques-robert


_DSC8180-carlos-rodriguez-by-jacques-robert


Carlos Rodriguez: "Ce projet est important pour moi. Par rapport à tout ce que j'ai reçu, renvoyer l'ascenseur est important pour moi. Attirer des sponsors pour l'élite est plus facile, c'est gratifiant pour eux.  Quelle était donc la meilleure façon de renvoyer l'ascenseur pour des enfants ? Utiliser ma notoriété est sans doute la meilleure manière. Je n'ai jamais oublié d'ou je viens. C'es une obligation de donner de mon temps à ceux qui en ont besoin."


_DSC8206-carlos-rodriguez-by-jacques-robert


_DSC8208-carlos-rodriguez-by-jacques-robert


L'association souhaite développer trois axes: un premier en collaboration avec le street tennis qui sera l'axe le plus important de l'association. Par celui-ci, Carlos Rodriguez tentera de découvrir des jeunes passionnés et les soutiendra financièrement dans leur apprentissage du tennis. La sélection s'effectuera en fonction de la motivation et de la passion du tennis des joueurs, pas nécessairement en fonction de leur talent tennistique. Pour cet axe, "Chance" souhaite ramener le coût d'une saison tennistique pour un jeune de 250 à une dizaine d'euros !.


_DSC8227-carlos-rodriguez-by-jacques-robert


Deuxème axe: Handisport, Carlos Rodriguez souhaite faire mieux connaître le tennis en chaise roulante et soutenir des sportifs handicapés.


_DSC8228-carlos-rodriguez-by-jacques-robert


Troisième et dernie axe: ESPOIR, ce projet permettra d'effctuer une sélection des meilleurs joueurs de tennis belges âgés de 11 à 14 ans qui n'ont pas les moyens de s'offrir une formation tennistique de haut niveau. Ils pourront suivre une formation professionnelle au Club Justine Henin à Limelette, encadrés par le staff de l'Académie 6ème Sens, pour seulement un dixième du prix normal.


_DSC8231-carlos-rodriguez-by-jacques-robert


Pour que ce projet puisse se développer tel que prévu, Carlos Rodriguez et ses partenaires cherchent aujourd'hui des partenaires afin de boucler le budget nécessaire qui est estimé à 300.000 EUR.


_DSC8234-carlos-rodriguez-by-jacques-robert

24/03/2010

Concours PHOT'EAU

La protection de l'eau passe par une conscientisation collective et individuelle de la valeur de ce bien commun. Elle implique la compréhension du cycle de l'eau pour induire des changements de comportement.

C'est dans ce contexte que l'asbl "Contrat de Rivière Haute-Meuse" a organisé un concours photos dont les images primées font dorénavant partie d'une exposition itinérante avec un total de 65 panneaux.

Le lancement de cette exposition a eu lieu ce lundi 22 mars au Palais provincial de Namur en présence du Gouverneur de la province Mr Mathen et du Député Provincial Mr VAn Espen.

C'était aussi l'occasion d'annoncer les résultats du concours et de présenter les lauréats.

J'ai eu l'immense joie et le grand honneur de recevoir le premier prix, celui de la Province de Namur.

Voici la photo qui a été primée:

l'eau-de-l'aube--2


 

Je vous invite à vous rendre sur le site du CWEPSS qui organisait ce concours en collaboration avec  l'asbl "Contrat de Rivière Haute-Meuse" afin de voir les autres lauréats et d'en savoir plus sur l'expo:

http://www.cwepss.org/photo_laureat.htm

J'ai aussi le grand plaisir d'avoir deux autres photos qui ont été sélectionnées pour faire partie de l'exposition:

l'eau-de-l'aube--4-et-5


 

Si vous souhaitez voir l'ensemble de l'expo qui comporte plus de 60 photos, je vous communique ci-dessous les dates qui sont déjà programmées. Je vous tiendrai au courant au fur et à mesure des évènements:

Du 26/04/2010 au 10/05/2010 - Foyer culturel de Doische, du lundi au vendredi de 9h à 17 h et le samedi de 10 h à 12 h.

Du 15/05/2010 au 17/05/2010 - Salle Récréar à Hastière-Lavaux - ouvert le samedi de 15 h à 18 h, le dimanche de 10 h à 18 h et le lundi de 9h à 18 h.

Du 18/05/2010 au 24/05/2010 - Centre scout de Courrière (Assesse) - ouvert de 14 h à 18 h.

Du 26/05/2010 au 30/06/2010 - ICTFF Schaerbeek (Bruxelles) rue de la Ruche 30 à 1030 Bruxelles, ouvert lundi mardi et mercredi de 8 à 18 h, jeudi et vendredi de 8 h à 16 h.

Du 13/10/2010 au 21/10/2010 - Centre culturel d'Yvoir - heures d'ouverture non ecore définies.

Le 23/10 - La bruyère - Lieu et heures d'ouverture à définir


 

Je tiens à terminer en remerciant Georges pour m'avoir incité et convaincu à participer à ce concours.

Allez voir son site :

http://visionjour.skynetblogs.be/


 

 

l'eau-de-l'aube---1


l'eau-de-l'aube--3

 


  

La remise des prix et les lauréats, ainsi que le Gouverneur de la Province de Namur et le Député Permanent en charge de l'environnement.

DSCN1741


DSCN1748